Journal de bord 2-4-2017 Suivre nos passions – un château médiéval, Christophe Colomb, le participe passé et des nouveaux rituels de français


(  Notre journal de bord libre d’école  ∼ un lieu pour garder des traces de nos aventures d’apprentis, nos découvertes au fil des semaines )

Quand une passion te prend et que tu n’as plus envie de t’arrêter

Vous connaissez cette sensation ? – Vous êtes attrapé par une passion, des inspirations pleine la tête et vous ne voulez surtout pas vous arrêter là et maintenant ? C’est ce qui s’est produit cette semaine pour Mia, notre grande passionnée d’histoire, qui s’était mise dans la tête d’écrire un article sur la vie de Christophe Colomb. C’est ici que je me rends encore plus compte de la chance que nous avons de pouvoir nous instruire en famille, de pouvoir prendre tout le temps que nous voulons pour exprimer nos passions, de pouvoir suivre notre rythme et de pouvoir choisir librement sur quoi et comment nous travaillons. Pas de cloche qui sonne pour annoncer la fin du cours, pas d’enseignant qui nous dit de plutôt travailler sur la révolution industrielle du 19ième siècle que la découverte de l’Amérique. Nous sommes libres de faire ce qui nous motive dans le moment.

Et pour Mia cette motivation était Christophe Colomb là et maintenant. Comme nous venons de créer ce petit blog et que je trouvais son idée tellement excellente, je lui ai proposé de créer une rubrique ici et d’y publier ses articles. Enchantée par l’idée, elle a donné naissance à son premier e-mag « Victoria Historia » et elle a passé sa matinée à faire des recherches, prendre des notes, synthétiser et puis à intégrer tout ça sur ordinateur. Même si elle a encore « copié » pas mal de passages des articles trouvés, je trouve que c’est un excellent début qui l’entraîne dans beaucoup de matières: orthographe, grammaire, conjugaison, rédaction, maîtrise des outils informatiques, gestion des images pour un rendu agréable à lire et esthétique,…

Louise, encouragée par le travail de sa sœur a elle aussi voulu créer son magazine et écrire son premier article. Je l’ai encore beaucoup aidé dans l’écriture vu qu’à 7 ans elle fatigue encore assez vite, mais elle a écrit quelques phrases toutes seules à la main, a synthétisé et décrit avec ses propres mots tout ce qu’elle venait de lire sur le sujet, a intégré les images et géré la mise en forme du texte.

Toutes les deux sont assez contentes de leurs e-magazines « Victoria Historia » et « Dans le monde d’Hélène » et du joli travail accompli. Vous les trouvez dans les rubriques « Le coin de Mia » et « Le coin de Louise » et elles se sentiraient très valorisées si vous avez envie de leur laisser un commentaire quand vous passez par ici.

Les boîtes à mots invariables, dictées flash et dico-flash

Pour les sujets un peu moins passionnants, mais que j’estime utiles, je n’arrête pas de chercher des solutions pour les rendre ludiques. Nous avons des petits rituels dans la semaine qui ne prennent pas beaucoup de temps mais où je vois que les filles font des réels progrès. Tous les jours p.ex. nous faisons des petites dictées flash. Au début de notre aventure d’IEF je n’étais pas spécialement convaincue par l’idée des dictées que je jugeais ennuyantes et rébarbatives. Mais mes filles, surtout Mia, en réclamaient. On les a donc intégré dans nos rituels et je vois qu’elles avancent grâce à elles. Une semaine sur deux elles piochent dans la boîte des mots invariables, une semaine sur deux dans celle des petites phrases. Les phrases suivent une progression et reprennent en général des notions travaillées la semaine précédente. Je les trouve dans Le Bled, 900 dictées Primaire et elles sont regroupées par niveau et par notions de grammaire, orthographe et conjugaison. Je les copie et les découpe en petites bandes que je mets dans les boîtes, une boîte par fille. Les petites listes de mots invariables, que je découpe, je les ai trouvé sur le blog Chroniques du Poulailler. C’est également ici que j’ai piqué l’idée du mot du jour que j’appelle Dico-flash : on pioche un mot du jour dans la boîte, on le cherche dans le dictionnaire, on note sa nature et éventuellement le genre puis on construit une petite phrase avec ce nouveau mot. Les filles adorent.

Le participe passé avec Hugo et les rois Être et Avoir

Pour Mia (en CM1) le temps était venu de travailler sur le participe passé. J’ai vu qu’elle faisait encore des fautes dans ses rédactions et de toute manière on n’avait jamais réellement abordé cette notion jusqu’à là. Mia n’est pas seulement une grande fan d’histoire mais aussi des histoires. Elle adore se plonger dans les mondes imaginaires et a une compréhension et une mémoire assez exceptionnelles quand il s’agît de reproduire les histoires qu’elle a lu ou entendu. Hugo et les rois Être et Avoir d’Anne-Marie Gaignard me semblait donc idéale pour elle. Des personnages magiques qui donnent vie aux verbes et mots, des questions clés qui servent d’aide mémoire, des clés à gagner et murs à franchir à chaque nouvelle aventure et notion maîtrisée. Pour l’instant elle accroche très bien, je vous en raconterai plus une fois arrivé à la fin du livre.

Grammaire – l’accord dans la phrase avec des bandes auto-correctives Montessori

Quand à Louise elle a travaillé sur l’accord sujet-verbe à l’aide de ces petites bandes de phrases auto-correctives, inspirées de la pédagogie Montessori et trouvé sur le blog Loustics. Ce sont des exercices qui, avec les cartes à pinces auto-correctives, marchent pour le moment le mieux pour Louise en grammaire et orthographe, elle qui n’aime pas du tout les exercices très scolaires et fiches à remplir.

Lobo 77 – un jeu pour s’entraîner en calcul mental

Nous avons aussi ressorti notre Lobo 77, un petit jeu de cartes et de calcul mental qui a beaucoup de succès chez les filles.

Un château médiéval en construction

Nous avançons bien sur la construction de notre château fort à l’aide d’un chouette livre trouvé à la bibliothèque. Bientôt nous aurions terminé (pour quelque temps) notre découverte du Moyen-Âge et nous passerons aux visites des châteaux de la renaissance, à François 1er,  Catherine de Médicis,…mais avant ça on a encore un peu de couture et un repas médiévale qui nous attendent. J’ai trouvé des patrons de robes médiévales et les vacances de pâques seront consacrés à la couture pour ensuite pouvoir célébrer un grand repas festif avec menu médiéval au programme.

La permaculture – « Ça pousse comment? »

Le printemps arrive surement et nous en profitons pour préparer notre potager. J’ai trouvé à la bibliothèque le livre de Gerda Müller « Ça pousse comment? » qui nous accompagne dans les semences et l’entretien de notre potager. Il nous explique les différentes familles de légumes, le paillage, les associations de plantes et les saisons au potager. Les illustrations sont magnifiques et douces, l’histoire claire et vivante – un bel album.

Notre première vrai journée de jardinage et de soleil nous ont donné tellement envie de plus, de plus de nature, de plus de printemps et de plus de dehors et nous avons déplacé notre History-Teatime du vendredi dans la forêt, accompagné de bons Kouign-Amanns et d’une histoire merveilleusement drôle et vivante de Roald Dahl « La potion magique de Georges Bouillon ».

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

D'autres articles similaires

LEAVE A COMMENT