Des contes, du chocolat, un feu et des bougies – nos traditions de fin d’année


Notre solstice d’hiver en famille

Avec le premier décembre commence chez nous un mois de douceur, de chaleur, de lumière et de jolis mots. C’est un mois sous le signe du soleil – le soleil qui d’abord nous rend visite de moins en moins, où les jours sont de plus en plus courts jusqu’à arriver à la nuit la plus longue de l’année, le 21 décembre, le solstice d’hiver. Puis les jours se rallongent à partir du 25 décembre, le retour de la lumière. C’est une période où nous célébrons les cycles de la vie, la nuit et le jour, dans la nature comme à l’intérieur de nous même. Nous prenons conscience de ce qui est important pour notre vie sur cette terre, ce qui nous nourrit, nos corps et notre esprit.


Nous ne sommes plus pas chrétiens et la célébration de la naissance de Jésus ne donne donc pas de sens pour nous. Nous respectons les croyances de tout le monde et les envies de chacun de célébrer sa religion, mais pour nous, fêter Noël n’est pas cohérent. Mais ce n’est pour autant que nous nous privons d’une belle fête, d’un mois de préparation chaleureuse en famille, d’une jolie célébration, nous avons même deux jours de fête : le 21 décembre, la nuit la plus longue, et le 25 décembre, quand le soleil revient et que les jours se rallongent.

Nous avons crée nos propres traditions familiales pendant les années et tout commence le premier décembre.

Je prépare un calendrier de l’avent que je remplis, évidemment de petites douceurs, d’une étoile à accrocher au sapin qui s’illumine chaque jour un peu plus mais surtout un conte à lire le soir devant le feu.

On y allume aussi une bougie de plus chaque soir sur notre spirale de solstice. Notre tradition depuis quelques années qui nous est devenue très chère.

La nuit du solstice nous prenons conscience de l’absence de lumière. Nous apportons des douceurs aux animaux de la forêt qui n’ont pas de maison, un frigo rempli et un poêle pour se réchauffer en hiver et le soir nous faisons un feu dans le jardin. Nous prenons le temps d’écrire sur des papiers tout ce que nous avons de sombre en nous, nos colères, nos jalousies, nos frustrations, nos peurs…et nous les brûlons dans le feu en pensant à la promesse de la lumière qui arrive…

Le matin du 25 décembre, jour du retour du soleil, nous ouvrons nos cadeaux, nous fêtons avec un bon repas, des chocolats, des jeux et des balades en forêt…un joli mois de décembre qui finit en beauté.

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

D'autres articles similaires

Louis XIV

Un commentaire

  • Jraph
    15 janvier 2018 at 10 h 31 min

    Quel joli mois de décembre! Nous fêtons la fin d’année sensiblement pareil. Pour nous c’est un moment de partage. Partage de temps pour jouer ensemble, se balader, cuisiner…

LEAVE A COMMENT